Bio

Mi-espagnole, mi-française, Joëlle Aguiriano nait à Libourne (Gironde) en 1969. Elle passe son enfance à Bilbao (Espagne)  avant d’arriver, dans les années 80, en région parisienne où elle se passionne très tôt pour le spectacle vivant.

  • FORMATION

Élève des ateliers jeunesse du Cours Florent dès l’âge de 16 ans, Joëlle Aguiriano poursuit au Cours Florent le cursus de formation professionnelle à partir de 1987, sous la direction de Muriel Jolly et Michèle Harfault. Elle participe également, dans ce cadre, aux stages de François-Xavier Hoffmann et Jean-Pierre Garnier.

Parallèlement à sa formation scénique, elle poursuit des études de Lettres et Civilisations Étrangères (Espagnol) à l’Université de la Sorbonne où elle obtient en 1994 une Maîtrise pour un mémoire intitulé « Les éléments ludiques dans l’œuvre théâtrale de Lope de Vega: El perro del hortelano », sous la direction de M. le Professeur Jean-Pierre Etienvre.

Quelques années plus tard, elle continue sa formation pratique et théorique en obtenant une Licence Arts du Spectacle – mention Études Théâtrales – à l’Université Paris 8. C’est alors qu’elle s’ouvre au conte, au travail de clown et à la scénographie, avec Claude Buchvald, Bernard Martin, Jean Caridroit et Youssef Haddad…

Toujours soucieuse de perfectionner sa technique de comédienne, Joëlle Aguiriano poursuit sa formation en parallèle de son activité théâtrale. Les derniers stages auxquels elle ait participé sont:  « Le corps poétique », avec Sébastien Brottet-Michel, comédien du Théâtre du Soleil [février 2012]; « Du héros au Bouffon », avec Susana Lastreto et Christophe Marchand de l’Ecole internationale Jacques Lecoq [septembre 2011]; etc.

  • PRATIQUES SCENIQUES

Joëlle Aguiriano fait ses premiers pas sur les planches auprès de la Compagnie des Ailes Blanches de Murielle et  Jean François Granadel avec lesquels elle travaille surtout les textes du répertoire classiques: Tchekov, Marivaux, Shakespeare…

Elle crée par la suite, avec d’autres comédiens, la Compagnie Lysistrata avec laquelle elle explore les textes contemporains d’Anca Visdei, de Jean Claude Danaud, Marc-Michel Bouchard…

Établie à Pau depuis septembre 2010, Joëlle Aguiriano a collaboré avec la Compagnie Tam Tam Théâtre de Thierry Lutz et Alice Gheorghiu, au sein de laquelle elle a joué dans l’impromptu Voyage au pays d’un géant – Tadeusz Kantor [saison 2010/2011], L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains, de Philippe Dorin [saisons 2010/2011 & 2011/2012].

Elle participe au festival de Gavarnie 2012 et 2013. Au sein de la Compagnie L’Auberge Espagnole elle met en scène les projets dans lesquels elle joue tels que Moi aussi je m’appelle Julia, Quelqu’un… et [In]classables!

 

Publicités